Skip to content

La planification stratégique

تنفّع من موارد توجيهية و تعليمية مجّانية
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 La planification stratégique

 Le plan stratégique


Définition de la planification stratégique :

Planifier c’est mieux s’adapter à son environnement…

Un environnement instable où règne l’incertitude rend les prévisions moins sûres et impose donc une planification stratégique pour pouvoir s’adapter aux changement du contexte économique actuel.

Définition :

La planification stratégique consiste à déterminer les objectifs globaux sur le long terme de l’organisation. Préparer les options stratégiques possibles, pour mettre en œuvre avec succès la stratégie fixée par le décideur est essentiel.

Objectifs de la planification stratégique :

Prévoir l’avenir et préparer l’adaptation et la cohérence de l’entreprise à l’évolution du milieu socio-économique.

Orienter et coordonner les décisions destinées à permettre le développement et la performance de l’entreprise.

Contribuer à la motivation des équipes de travail ainsi que leur implication.

Caractéristiques de la planification stratégique :

La durée : Elle peut être:

-A court terme (moins d’un an)

-A moyen terme (moins de 5 ans)

-A long terme (plus de 5 ans)

Le domaine :

-La planification peut concerner un projet, une fonction ou l’ensemble de l’entreprise.

La démarche :

-Elle peut être formelle ou informelle et détaillée selon la taille et la nature de l’entreprise.

I.5) Outils de la planification stratégique :

Prévision prospective : Elle est définie comme l’étude et l’anticipation des causes techniques, scientifiques et économiques qui accélèrent l’évolution du monde.

Veille technologique : C’est la prise d’information en continu sur les nouveautés du secteur, les inventions des concurrents ainsi que les nouvelles technologies et ce dans le but d’être le meilleur de son domaine.


Mises-en place de la planification stratégique :

ILe diagnostic interne :

C’est la première étape de l’élaboration d’une stratégie et nécessite une étude (un diagnostic) au sein de l’entreprise à l’extérieur de l’entreprise, il s’agit de déterminer les activités de l’entreprise, ses métiers, ses compétences, ses motivations, ses ressources et enfin en grande importance déterminer les points forts qu’il faut exploiter et renforcer les points faibles qu’il faut corriger ou supprimer. L’outil principal est l’analyse SWOT.

L’évaluation des forces et faiblesses de l’entreprise consiste à analyser :

Ressources techniques : Flexibilité́ et âge de l’appareil de production

Ressources financières : analyse financière, étude de solvabilité́…

Ressources commerciales : réseau de distribution, force de vente, Implantation par rapport aux consommateurs…

Ressources organisationnelles : structure et pouvoir …

Ressources humaines : Effectif, qualification, Attitude des salariés, motivation des salariés dans chaque service, Climat de travail, structure des âges au sein de l’entreprise …

Le diagnostic externe :

Macro-Environnement :

Environnement économique : évolution du PNB, politique monétaire, inflation, chômage, taux d’intérêt, revenu disponible…

Environnement légal : lois sur les monopoles…

Environnement socioculturel : Démographie

Environnement écologique : Lois sur la protection de l’environnement …

Environnement politique : Stabilité́ gouvernementale..

Environnement technologique : Dépenses publiques de R&D, Nouvelles découvertes…

Microenvironnement :

La clientèle (analyse du comportement du consommateur (motivations, freins, attitudes, intentions))

Fournisseurs : Quels sont les fournisseurs, les prix proposés, leurs réputations, leurs flexibilités….

Concurrents : analyse de la concurrence directe et de la concurrence indirecte (concurrents potentiels, produits de substitution…)

Les autres parties prenantes : les banques, les médias, les pouvoirs publics…

Le plan stratégique :

Il exprime les orientations générales de toutes les activités de l’entreprise ainsi que les rapports avec l’environnement et l’organisation interne de l’entreprise. Il est à moyen et long terme.

Le plan opérationnel :

La troisième étape consiste à traduire les orientations stratégiques (plan stratégique) en programme d’actions à court et moyen terme pour les différentes composantes de l’E/se.

C’est un programme matérialisé́ par un calendrier de mis en œuvre des actions et des moyens nécessaires (humains, financiers et matériels…)

Il peut aussi être défini comme l’expression chiffrée des moyens à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs du plan stratégique.

Le Budget :

C’est un plan détaillé qui établit, d’une façon comptable et financière et les objectifs à atteindre au cours d’une année. Il détermine l’ensemble des ressources affectées et les dépenses prévues.

Le budget est un bon outil afin de :

Contrôler vos finances

Garantir que vous pouvez continuer à financer vos engagements actuels

Vous permettre de prendre en toute confiance des décisions financières et d’atteindre vos objectifs

Garantir que vous disposez de suffisamment d’argent pour vos projets futurs

 

Le Contrôle :

Le contrôle est la dernière phase de la planification stratégique, elle peut passer par plusieurs formes :

La fonction de vérification : Elle porte sur le résultat, l’efficacité des ressources allouées et l’efficacité des tâches.

La fonction de correction : Il s’agit d’atteindre le résultat voulu. Lorsque c’est inévitable ; il faut réviser les objectifs fixés.

Le contrôle stratégique (décisions stratégiques) est effectué par la direction ; Le contrôle d’exécution (décisions opérationnelles) est effectué par les exécutants.

Les avantages et les limites de la planification stratégique :


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Documents

Telecharger
تنفّع من موارد توجيهية و تعليمية مجّانية