Les stratégies sectorielles de développement

La stratégie de développement, comme son nom l'indique, porte sur tous les leviers à actionner afin de développer l'activité économique efficacement.

La stratégie d’industrialisation

La stratégie de promotion des exportations

C’est une stratégie qui a pour objectif de remplacer les exportations de produits primaires par l’exportation de produits plus élaborés (manufacturiers).
L’État doit aider à la réalisation de cette stratégie par une politique de subvention à l’exportation. Les PED (pays en développement) qui ont choisi cette option ont cherché à attirer des capitaux étrangers et à favoriser les transferts de technologie (brevets, licences).

La substitution aux importations

C’est une stratégie qui vise à libérer l’économie de la dépendance extérieure, en produisant ce qu’on va importer. L’État finance les investissements d’infrastructures et assure la protection du marché intérieur.
Une fois le marché intérieur satisfait, les pays doivent choisir entre deux options : soit de s’orienter vers l’exportation, soit de mener le même processus dans le reste du système industriel.

La stratégie d’industries industrialisantes

C’est une stratégie qui vise à assurer l’extension du processus d’industrialisation à l’ensemble de l’économie. L’implantation de ces industries garantit l’autonomie de développement par rapport au système économique international. Ces industries sont appelées également les industries de base à savoir la chimie, mécanique…
L’État est le principal acteur de cette stratégie du fait de l’importance du coût des investissements dans ces branches.

Les stratégies agricoles:

La révolution verte

C’est l’adoption à une vaste échelle de techniques agricoles adaptées aux conditions locales, ces techniques reposent sur le principe de l’accroissement des rendements.

Elle a pour objectif la transformation radicale des méthodes de cultures elles-mêmes en vue d’améliorer le rendement agricole. La révolution verte s’appuie sur les processus technologiques nouveaux : introduction de variétés à haut rendement, utilisation d’engrais, irrigation…

La reforme agraire

C’est un processus de redistribution ou de déconcentration de la terre.

Des réformes agraires ont eu lieu dans de nombreux pays au monde, la révolution française a été suivie d'une réforme agraire. La réforme agraire a pour objectifs :

  • Donner un accès plus équitable à la terre en réduisant la concentration foncière pour réduire la pauvreté et le nombre de sans terre.
  • Promouvoir la justice sociale en donnant des droits de propriété au plus grand nombre.

Les stratégies sectorielles du Maroc

La stratégie agricole

Le plan Maroc vert

C’est une stratégie agricole lancée par le Maroc en 2008 afin de relancer le secteur agricole. On qualifie le plan Maroc vert en tant que stratégie de développement, car ce plan vise à modifier les structures agricoles sur le long terme afin de dynamiser ce secteur.

L’objectif de croissance visé par le plan Maroc vert :

  • Augmenter l’agriculture dans le PIB à 110 milliards de DH dans 10 à 15 ans.

Les principaux piliers de ce plan :

  • Adopter le modèle de l’agrégation
  • Développement global de l’agriculture.

L’agrégation

C’est un partenariat entre les agriculteurs et les grandes entreprises agro-industrielles afin de réaliser des synergies entre eux. L’agrégation agricole consiste en un contrat signé entre des coopératives d’agriculteurs, éleveurs ou pêcheurs, qui sont les « agrégés », et une entreprise, l’investisseur qui est « l’agrégateur ».

La stratégie industrielle

Le Plan d'émergence est une stratégie industrielle qui a été lancée en 2005. Le but  de cette stratégie est la mise à niveau et la modernisation du secteur industriel, ainsi que la consolidation de sa compétitivité.

لمواصلة هذا الملخص، قم بالتسجيل بالمجان في كيزاكو

النسخة المجانية لكيزاكو:
  • ملخصات الدروس غير محدودة
  • فيديو مجاني في كل درس
  • تمرين مصحح مجاني
  • اختبار تفاعلي
إنشاء حساب مجاني