Une entreprise est comme un être vivant. Elle nait, grandit et parfois disparait. Elle peut croitre d’elle-même, mais préfère souvent s’allier à une autre entreprise sous le principe de l’union qui fait la force. Il arrive même qu’elle ait un fort appétit et qu’elle avale un de ses concurrents. Cela est couteux mais rapide et efficace. Toutefois, le paysage industriel s’en trouve alors modifié.

  • Qu’est ce qu’on veut dire par la croissance ?
  • Quels sont ses raisons, modalités et modes ?
  • Comment on peut la mesurer ?
  • Quels sont ses avantages et limites ?
  • Qu’est ce qu’on entend par la concentration ?
  • Quels sont les types de cette concentration et ses effets ?

La stratégie de croissance

تعريف

La croissance est au cours du temps, l’augmentation de la taille et le changement des caractéristiques de l’entreprise (produits, marchés, technologie, ressources humaines, organisation).

  • La croissance est un processus de développement qualitatif et quantitatif.
  • La croissance est la condition de survie de l’entreprise.

Croissance absolue / Croissance relative

Croissance absolue Croissance relative
Développement de l’entreprise, dans le temps par rapport à elle-même. Développement de l’entreprise par rapport à ses concurrents mesure la compétitivité de l’entreprise sur le marché.

Mesure de la croissance

La croissance peut être mesurée sur des critères quantitatifs et qualitatifs :

  • Critères quantitatifs : Il s’agit de l’évolution chiffrée de certains indicateurs. Exemples : Chiffre d’affaires, valeur ajoutée, production, construction, investissement, part de marché, …
  • Critères qualitatifs : Il s’agit de l’aspect qualité de l’activité de l’entreprise. Exemples : Qualité, innovation, statut juridique, notoriété, image de marque, organisation, …
  • Représentation graphique (les graphiques chronologiques).
  • Taux de croissance : Consiste à mesurer la variation relative en pourcentage d’un indicateur d’activité en appliquant la formule :

$$\frac{\text { (Présent -Passé ) }}{\text { Passé }}=\frac{T_{1}-T_{0}}{T_{0}} \times 100=\text { C'est le taux de variation. }$$

Raisons de la croissance

Modes de la croissance

  • Croissance interne : Elle représente l’auto développement de la firme par ses propres moyens industriels ou commerciaux, c’est-à-dire sans appel à des partenaires (industriels ou commerciaux) extérieurs. Ses moyens sont soit des investissements nouveaux matériels ou immatériels. Cette modalité de croissance prend la forme :
    • D’extension d’ateliers consacrés à la même activité principale (spécialisation).
    • De création de filiales, à priori consacrées à de nouvelles activités (complément ou diversification).
  • Croissance externe : Elle représente le développement de l’entreprise par l’acquisition des unités de production déjà en fonctionnement (regroupement des entreprises). Cette modalité de croissance prend la forme :
    • Regroupement complet : Fusion, absorption.
    • Regroupement partiel.
    • Quasi regroupement : Prise de participation.

Avantages et inconvénients de la croissance

Croissance interne Croissance externe
-Préserve l’indépendance de l’entreprise (il n’y a pas d’arrivée de nouveaux associés).

-Développe le savoir-faire dans un métier en cas de spécialisation.

-N’impose pas de bouleversement dans la structure organisationnelle.

-Crée de l’emploi et améliore le climat social (Satisfaction des salariés).

-Réduction de la concurrence.

-Accès à la taille critique.

-Economies d’échelle, effets de synergie.

-Financement d’investissement couteux possible.

-Pouvoir accru de l’entreprise sur le marché.

-Diversification.

          Avantages
-Trop grande dépendance à l’égard du marché.

-Délais importants nécessaires surtout lorsque l’entreprise aborde un nouveau domaine d’activité.

-Gros besoin de financement.

-Risque d’endettement.

-Processus de développement lent.

-Cout élevé.

-Restructuration qui peut engendrer des difficultés de gestion.

-Incorporation de nouveaux tiers (Problème d’intégration).

-Perturbation du climat social (Licenciement).

-Conflits hiérarchiques.

-Couts sociaux en cas de restructuration avec des licenciements.

-Différences culturelles entre les entreprises regroupées.

Inconvénients

Modalités de la croissance externe

Modalités juridiques

  • Fusions : C’est la mise en commun de tous les biens et actions de plusieurs sociétés en vue de la création d’une société nouvelle.
  • Absorption : Il s’agit d’accords de l’absorption d’une ou plusieurs sociétés par une firme déjà existante. L’entreprise absorbée disparait dans cette opération.
  • Scission : Lorsqu’une entreprise mère, éclate ses activités en filiales juridiquement autonomes.
  • Apport partiel d’actifs : Dans ce cas une firme cède une partie de son actif à une autre tout en conservant sa personnalité juridique.
  • Prise de participation : Une firme acquiert une fraction de capital d’une autre firme au-delà de 50% du capital. On parle de prise de contrôle. La société contrôlée est appelée « Filiale » et celle qui exerce le contrôle des autres est appelée « Holding ». Les participations peuvent être directes, indirectes ou réciproques.

انتباه

Il faut bien saisir une nouvelle notion qui est la holding, c’est une personne morale, soit une société, qui consiste à regrouper les participations financières de plusieurs autres sociétés. C’est une société qui contient des participations dans une ou plusieurs autres sociétés, appelées « sociétés du groupe ».

Les sociétés de holding ne commercialisent pas de produit ni de service. Elles pratiquent une activité financière, c’est-à-dire qu’elles investissent dans des sociétés qui sont les entités du groupe. Le chiffre d’affaires d’une holding représente les produits financiers des sociétés du groupe, mais la holding ne gère pas ces entités et n’intervient pas dans le processus d’exploitation de métier de ces entités, mais peut aider comme un conseiller stratégique dans une limite.

Modalités financières

  • Offres publiques d’achat et offres publiques d’échange : Les opérations dans ce cas peuvent être négociées directement avec les propriétaires mais peuvent aussi faire l‘objet d’offre publique lorsqu’elles concernent des sociétés cotées en bourse. Les OPA, consistent pour l’acquéreur à proposer publiquement aux actionnaires de racheter leurs titres pendant une période limitée. Exemples : Une firme A s’adresse publiquement aux actionnaires de la firme B pour leur proposer de leur racheter une quantité prédéterminée de titres pour une période limitée. Les OPE, c’est une variante des OPA. Elle consiste à l’échange des titres. Dans ce cas A propose non pas l’achat des actions de B, mais l’échange des titres B contre des titres A.
  • Les OPV – Offre publique de vente : Quand les pouvoirs publics proposent la vente de titres de sociétés publiques ou nationalisées, dans le cadre d’une privatisation, ils effectuent une OPV.
  • Le ramassage boursier : Achat régulier et discret en bourse des actions d’une entreprise.

ما يجب معرفته

La croissance est une notion quantitative qui désigne, pour une entreprise, l’augmentation durable des activités accompagnée d’une modification de sa structure dans le but d’avoir des économies d’échelle, taille optimale et un pouvoir de négociation plus important. Elle peut être calculée en se basant sur des indicateurs quantitatifs comme le chiffre d’affaires et sa variation ou des indicateurs qualitatifs comme le changement de la forme juridique.

On peut diviser la croissance en celle interne en augmentant la capacité de production et en celle externe en achetant ou regroupant avec d’autres entreprises, même celle externe a des modalités juridiques comme la fusion et l’absorption et financières comme Offres publiques d’achat et offres publiques d’échange.

La concentration

لمواصلة هذا الملخص، قم بالتسجيل بالمجان في كيزاكو

النسخة المجانية لكيزاكو:
  • ملخصات الدروس غير محدودة
  • فيديو مجاني في كل درس
  • تمرين مصحح مجاني
  • اختبار تفاعلي
إنشاء حساب مجاني

Ma b9a walou lBAC : -30% sur les offres premium ! #NJIBOUHA