Le circuit économique

Les économies de marché, comme le Maroc, tendent à permettre aux biens et services de circuler librement sur le marché, en fonction de l'offre et de la demande dans des différents marchés. Tout le monde, des individus aux entités (agents économiques) telles que les familles, les entreprises et les gouvernements, participe à ce processus. Ledit processus peut être présenté en termes économiques, sous forme d’un circuit schématique représentant les différents flux et relations entre les agents économiques. Il s’agit du circuit économique, objet de ce présent cours.

À cet effet, nous, en tant qu'économistes, nous devons tenir compte non seulement de nos propres jugements de valeur, mais aussi de ceux des agents économiques lorsque nous étudions les phénomènes économiques. On pose ainsi les questions suivantes :

Quels sont les principaux agents économiques d’un pays ? Quels rôles jouent-ils chacun dans les différents marchés d’une économie ?

Les agents économiques

تعريف

Un agent économique ou (unité institutionnelle en comptabilité nationale) est une entité économique dotée de la capacité autonome de posséder des actifs, d’exercer des activités économiques et de réaliser des opérations avec d’autres entités.  Le concept d'agents économiques a été créé par les économistes pour simplifier et expliquer les processus des activités économiques.

Remarque :

 il faut faire la différence entre un secteur institutionnel et une unité institutionnelle. Le secteur institutionnel constitue l’ensemble d’unités institutionnelles disposant d’une même fonction économique principale. L’unité institutionnelle est une composante de son propre secteur institutionnel.

Les catégories d’agents économiques

La comptabilité nationale marocaine distingue 4 agents économiques :

Secteurs

Institutionnels

Agents économiques Fonctions économiques

principales

Ressources

 principales

Les ménages : - Individus ou groupe d'individus  habitant un même domicile ; - Consommation de B et S ; - Revenus des facteurs de production ;
- Entrepreneurs individuels ; - Production (entreprises

individuelles);

- ISBLSM : Associations, partis

politiques, syndicats…

- Fourniture des facteurs de production. - Revenus de transfert.
Administrations publiques

(A.P)

- L'État, les collectivités

territoriales ;

- Production des services marchands ; - Prélèvements obligatoires (impôts, et cotisations sociales).
- Les organismes nationaux de la sécurité sociale. - Redistribution des

revenus ;

- Régulation de l'activité économique.
Les sociétés non financières

(SNF)

 

- Entreprises privées ; - Productions de biens et services marchands. - Résultats des ventes.
- Entreprises publiques.

 

Les sociétés financières (SF) - Banques et organismes de

crédit ;

- Gestion des dépôts et

l'octroi de crédits.

- L'épargne collectée et les intérêts reçus des crédits octroyés.
- Les compagnies d'assurance.
Reste du monde (RDM) - Les unités institutionnelles non résidentes. - Les échanges avec les

unités institutionnelles

nationaux.

- Leurs exportations.

انتباه

La production des administrations publiques n’est pas uniquement non marchande. Certaines administrations publiques réalisent en plus de leur production non marchande une production marchande à but lucratif (ex : les formations payantes aux facultés, les services de publicité vendus par les chaînes publiques de télévision…).

Les flux et les opérations économiques

L’activité économique donne naissance à des mouvements des biens et services et de circulation monétaire. Ces mouvements génèrent des flux économiques entre les différents agents économiques.

Les flux économiques

On entend par un flux économique, un mouvement de bien, de service, de monnaie ou de capitaux entre les agents économiques dans une période donnée. On distingue entre 3 types de flux économiques :

  • Les flux réels ou physiques : il s’agit des mouvements de quantité des biens et services faisant l’objet d’une opération économique.
  • Les flux monétaires : il s’agit de la contrepartie onéreuse des flux réels (paiement des biens et services, versements des salaires par exemple).
  • Les flux financiers : il s’agit de mouvements de capitaux relatifs aux dettes et créances financières (les emprunts bancaires par exemple).

انتباه

Certains flux peuvent ne pas avoir de contrepartie, par exemple : l’activité associative d’un bénévole est réalisée à titre gratuit et ne donne pas lieu à un salaire (donc absence d’un flux monétaire).

Remarque :

Les flux économiques reflètent la création, la transformation, l'échange, le transfert ou l'extinction de la valeur économique ; ils impliquent des changements dans le volume, la composition ou la valeur de l'actif et du passif d'une unité institutionnelle.

les opérations économiques

Les opérations économiques sont les rapports qui s’établissent entre les unités institutionnelles, c.-à-d. les interactions engendrant des flux économiques. Elles sont classées selon la nature de l’activité économique concernée, à savoir :

  • Les opérations sur biens et services : elles retracent l’origine des biens et services (la production et l’importation) utilisés par l’économie nationale (la consommation finale, la FBCF, les exportations…) ;
  • Les opérations de répartition : il s’agit notamment des opérations de distribution et de redistribution des revenus issus de la production (salaires, dividendes, prestations sociales…) ;
  • Les opérations financières : il s’agit des opérations relatives à la création et à la circulation des moyens de paiement dans une économie ; elles montrent aussi la manière dont les agents se financent (prêts, émissions ou cessions de titres).

Bon à savoir : Les opérations de répartition sont des opérations très importante dans l’activité économique parce qu’elles constituent la jonction entre la production et la dépense.

Les marchés

Bien évidemment,  les relations entre les différentes unités institutionnelles s'opèrent en différents points de rencontre que l'on nomme marchés. Rappelons que le marché est le lieu (concret ou abstrait) où se réalisent l'échange économique des biens et services). On distingue :

Le marché des biens et services

En ce qui concerne les opérations économiques des agents économiques, le marché des biens et services se caractérise principalement par 2 types d’opérations, à savoir :

  • L’offre et la demande des biens et services de consommation finale : mettant en relation les S.N.F et les entreprises individuelles avec les ménages et les A.P. La demande des biens de consommation finale est une fonction principale des ménages.
  • L’offre et la demande des biens et services de consommation intermédiaire : désigne l’ensemble des opérations principalement entretenues par les unités institutionnelles dont leur fonction principale est la production des biens et services (il s’agit notamment des S.N.F).
  • L’offre de biens de capital et d’équipement : met en exergue les opérations des S.N.F de se doter (acheter ou construire) des biens d’équipement (ex : machines industrielles, bâtiments…) afin d’être utilisés dans le processus de production.

 

Le marché du travail

Arrivant au marché de travail, il s’agit de la confrontation de l’offre et de la demande d’emploi. La demande d’emploi est assurée par les ménages et l’offre d’emploi par les S.N.F et les A.P. Les travailleurs fournissent le travail et reçoivent des rémunérations ; les employeurs reçoivent les prestations de leur capital humain et répartissent les revenus.

Le marché de capitaux

Il s’agit des échanges de capitaux contre des liquidités entre ce que la comptabilité nationale appelle : les agents économiques à capacité de financement et ceux à besoin de financement. Il s’agit notamment des titres et des obligations émis par les S.N.F ou les A.P pour se financer auprès des investisseurs (autres S.N.F et les ménages).

ما يجب معرفته

Élaboration d’un circuit économique élargi

تعريف

Définition du circuit économique

Le circuit économique est une représentation simplifiée de l’activité économique, faisant apparaître la circulation des biens, des services et de la monnaie entre les agents économiques.

L’intérêt du circuit économique

L’élaboration du circuit économique permet de :

  • Mettre en évidence l’interdépendance des agents et des opérations puisque toute modification en un point de circuit se répercute sur l’ensemble des autres. On illustre : ↘ de la consommation des ménages    ↘ du C.A des entreprises      ↘ de la demande de travail      ↘ des ressources des administrations publiques (IS, IR…).
  • D’aider les gouvernements et les banques centrales à ajuster leur politique économique pour améliorer une économie.

Remarque :

Les flux des agents économiques peuvent être déduits de leurs fonctions économiques. On cite par exemple :

  • Les ménages : leurs principales fonctions sont la consommation des biens et services, l’offre de travail, le financement des autres agents économiques. Chaque opération se fait dans le marché qui lui convient.
  • Les S.N.F : leurs principales fonctions sont la production des biens et services, la rémunération des salariés, les appels d’offre. Chaque opération se fait dans le marché qui lui convient.

Les flux des autres agents économiques seront explicités dans la suite de ce présent cours.

Le circuit économique dans une économie ouverte

Lecture du circuit économique

La Comptabilité Nationale représente une méthode macroéconomique de description quantitative des activités et des flux économiques, réels, monétaires et financiers. Le modèle ci-dessus met en avant les flux économiques, leur direction, leur origine et leur destination.

À l'intérieur du circuit, deux flux d'orientation opposée forment une transaction bilatérale. Un flux économique implique un transfert de biens, de services (flux réels) ou de monnaie. Les flux monétaires désignent le circuit des revenus/dépenses des agents économiques, l'argent dépensé par les ménages pour les acquisitions de biens et services, les salaires versés pour l'utilisation des facteurs de production.

De plus, on peut observer les opérations unilatérales (sans contrepartie, comme le paiement des impôts) et les opérations bilatérales ou marchandes (c'est-à-dire qu'un bien est échangé contre un prix).

Exemple chiffré d’un circuit économique

Durant l’année 2020, les opérations économiques effectuées dans l’économie ouverte OMEGA étaient comme suit :

Abréviations Eléments Valeurs
PVE Production vendue par les entreprises 2640
CI Consommation intermédiaire 1176
EXP Exportations 320
IMP Importations 320
CFM Consommation finale des ménages 874
CFA Consommation finale des administrations 271
IE Investissements des entreprises 319

Revenus versés aux ménages

REM Par les entreprises 778
RAM Par les administrations 192

Prélèvements, transferts (administrations)

PRLMA Prélèvements sur les ménages 432
PERLEA Prélèvements sur les entreprises 374
TSFAM Transferts des administrations vers les ménages 360

Autres

EPM Epargne (nette) des ménages 24
CDTE Crédits (nets) aux entreprises 7
CDTA Crédits (nets) aux administrations 17

D’après les données contenues dans les tableaux ci-dessus, on procède à l’élaboration du circuit économique dans un premier temps, et  de mettre en évidence dans un second lieu, les tableaux emplois-ressources des agents économiques en question.

 Astuce :

On dit que les flux économiques d'une économie sont équilibrés lorsque les sorties sont égales aux entrées. C'est-à-dire :

  • Le niveau des entrées est la somme des dépenses publiques, des exportations et des investissements.

Le niveau des sorties ou des fuites (les importations et la thésaurisation constituent des fuites) est la somme des impôts, des importations et de l'épargne..

Le circuit économique de l’économie OMEGA durant l’année 2020

Après avoir élaboré le circuit économique, on passe maintenant à l’établissement des tableaux emplois-ressources.

Les ménages :

  Emplois Ressources
  CFM : 874 REM : 778
  PRLMA : 432 RAM : 192
  EPM : 24 TSFAM : 360
Total 1 330 1330

Les SNF :

  Emplois Ressources
  CI : 1176 PVE : 2 640
  IE : 319 CDTE : 7
  REM : 778    
  PRLA : 374    
Total 2 647 2 647

 

Les SF :

  Emplois Ressources
  CDTE : 7 EPM : 24
  CDTA : 17    
Total 24 24

Les AP :

  Emplois Ressources
  CFA : 271 PRLA : 432
  RAM : 192 PRLE : 374
  TSFAM : 360 CDTA : 17
Total 823 823

Le RDM :

  Emplois Ressources
  EXP : 320 IMP : 320
Total 320 320

ما يجب معرفته

Conclusion

L'activité économique, désigne toute opération qui poursuit, de manière directe ou indirecte, la satisfaction des besoins en biens et services des agents économiques. Le circuit économique permet de synthétiser les opérations et les flux qui en résultent d’une façon simple et claire, tout en mettant en lumière l’interdépendance des agents économiques, afin de mieux cerner le caractère complexe du tissu économique d’un pays.

Dans le circuit économique, on peut observer indirectement 3 catégories d’opérations économiques fondamentales : la production, la répartition des revenus et la dépense. Ces dernières représentent les principaux critères d'agrégation des transactions économiques.

لمواصلة هذا الملخص، قم بالتسجيل بالمجان في كيزاكو

النسخة المجانية لكيزاكو:
  • ملخصات الدروس غير محدودة
  • فيديو مجاني في كل درس
  • تمرين مصحح مجاني
  • اختبار تفاعلي
إنشاء حساب مجاني