L’insuffisance de la régulation par le marché

L’inflation

انتباه

Quel enfant n'a jamais rêvé d'avoir une machine qui imprime de l'argent ? Imaginez, tous les loisirs du monde à portée de main ! Néanmoins, ce que notre imagination n'a pas pris en compte, c'est le fait que l'argent est principalement utilisé comme moyen d'échange et, par conséquent, plus il y a d'argent dans une économie, plus ses biens et services coûteront cher, et il ne sert à rien d'avoir un salaire double si le niveau de prix double également. La logique économique réelle contredit toutefois cette logique, en raison du phénomène de l’inflation. Qu’est-ce que l’inflation ? Comment peut-on la mesurer ? Quelles sont ses causes et ses conséquences ?

Mesure de l’inflation

Les indices synthétiques

Un indice synthétique est un indice qui synthétise en une seule valeur, des indices particuliers de même nature en procédant à un calcul de moyenne. Ce genre d’indice combine l'évolution simultanée de plusieurs phénomènes, chacun d'eux étant mesuré par un indice simple.

L’indice Laspeyres

Développé par l'économiste allemand Etienne Laspeyres, l'indice Laspeyres est un indice des prix à la consommation (IPC) utilisé pour mesurer la variation des prix d'un panier de biens et de services par rapport à une pondération d’une période de base spécifique. On distingue, l’indice des prix et celui des quantités :

Indice des prix Indice des quantités
C’est la moyenne arithmétique des indices élémentaires des prix, pondérées par les quantités (ou volumes) à la période de base. C’est la moyenne arithmétique des indices élémentaires des quantités, pondérées par les prix à la période de base.
Formule : $$I L_{t / t 0}=\frac{\sum P_{t 1} \times Q_{t 0}}{\Sigma P_{t 0} \times Q_{t 0}} \times 100$$ Formule : $$I L_{t / t 0}=\frac{\sum P_{t 0} \times Q_{t 1}}{\sum P_{t 0} \times Q_{t 0}} \times 100$$
L’indice Paasche

Développé par l'économiste allemand Hermann Paasche, l'indice des prix de Paasche est un indice de prix utilisé pour mesurer la variation des prix et des quantités d'un panier de biens et de services par rapport à une période courante. On distingue, l’indice des prix et celui des quantités :

Indice des prix Indice des quantités
C’est la moyenne arithmétique des indices élémentaires des prix, pondérées par les quantités (ou volumes) à la période de courante. C’est la moyenne arithmétique des indices élémentaires des quantités, pondérées par les prix à la période courante.
Formule : $$I P_{t / t 0}=\frac{\sum P_{t 1} \times Q_{t 1}}{\sum P_{t 0} \times Q_{t 1}} \times 100$$ Formule : $$I P_{t / t 0}=\frac{\Sigma P_{t 1} \times Q_{t 1}}{\sum P_{t 1} \times Q_{t 0}} \times 100$$

 

Exemple chiffré (indice de Laspeyres & Paasche)

Éléments 2019 2020
Poids (en millions t) Prix/t Poids (en millions t) Prix/t
Tomates 4.1 3 200 7.5 2 600
Citrons 3.2 2 900 5.1 2 400
Total des valeurs 22 400 31 400

Calcul de l’indice de Laspeyres :

Indice de Laspeyres
Élément Calcul lecture
Indice de prix $$\begin{aligned}I L_{2020 / 2019}=& \frac{(2600 \times 4.1)+(2400 \times 3.2)}{(3200 \times 4.1)+(2900 \times 3.2)} \times 100 \\&=81.87 \%\end{aligned}$$ Les prix des tomates et des citrons ont baissé de 18.13% en 2020 par rapport à 2019.
Indice de quantité $$\begin{aligned}I L_{2020 / 2019}=& \frac{(3200 \times 7.5)+(2900 \times 5.1)}{(3200 \times 4.1)+(2900 \times 3.2)} \times 100 \\&=173.17 \%\end{aligned}$$ Les quantités des tomates et des citrons ont augmenté de 73.17% en 2020 par rapport à 2019.

Calcul de l’indice de Paasche :

Indice de Paasche
Élément Calcul Lecture
Indice de prix $$\begin{aligned}I P_{2020 / 2019}=& \frac{(2600 \times 7.5)+(2400 \times 5.1)}{(3200 \times 7.5)+(2900 \times 5.1)} \times 100 \\&=81.82 \%\end{aligned}$$ Les prix des tomates et des citrons ont baissé de 18.18% en 2020 par rapport à 2019.
Indice de quantités $$\begin{aligned}I P_{2020 / 2019}=& \frac{(2600 \times 7.5)+(2900 \times 5.1)}{(2600 \times 4.1)+(2400 \times 3.2)} \times 100 \\&=186.97 \%\end{aligned}$$ Les quantités des tomates et des citrons ont augmenté de 86.97% en 2020 par rapport à 2019.

 

Remarque : L'indice de Paasche est souvent confondu avec l'indice de Laspeyres. La principale différence entre l'indice de Paasche et l'indice des prix de Laspeyres est que le premier utilise les pondérations des quantités de la période courante tandis que le second utilise les pondérations des quantités de la période de base.

L’indice de Fisher

L'indice des prix de Fisher est un indice des prix à la consommation (IPC) utilisé pour mesurer le niveau des prix des biens et services sur une période donnée. L'indice des prix de Fisher est une moyenne géométrique de l'indice des prix de Laspeyres et de l'indice des prix de Paasche.

L’indice Fisher est exempt de biais (non biaisé). Elle réduit l'influence des valeurs élevées et faibles des données. Cette méthode tient compte des valeurs de l'année en cours et de l'année de base. L'indice de Fisher se situe entre les deux autres indices.

Formule :

$$\text { Indice des prix de Fisher }=\sqrt{I L \times I P}$$

Faisant suite à l’exemple précédent, on procède au calcul de l’indice de Fisher :

$$\text { Indice des prix de Fisher }=\sqrt{I L \times I P}=\sqrt{81.87 \% \times 81.82 \%}=81.84 \%$$

$$\text { Indice des quantités de Fisher }=\sqrt{I L \times I P}=\sqrt{173.17 \% \times 186.97 \%}=179.94 \%$$

L’instrument de mesure de l’inflation au Maroc

Caractéristiques de l’IPC au Maroc

Évolution annuelle de l’IPC par division de produits au Maroc

Divisions de produits Indices  moyens annuels
2019 2020 Var.%
Produits alimentaires 101.4 102.3 0.9
  01 - Produits alimentaires et boissons non alcoolisées 100.6 101.6 1
  02 - Boissons alcoolisées et tabac 120.2 121.2 0.8
Produits non alimentaires 102.1 102.6 0.5
  03 - Articles d'habillements et chaussures 102.4 102.7 0.3
  04 - Logements. eau. électricité et autres combustibles 101.2 101.8 0.6
  05 - Meubles. articles de ménages et entretien courant du foyer 100.6 100.8 0.2
  06 - Santé 100.7 101.6 0.9
  07 - Transport 102.4 100.8 -1.6
  08 - Communication 104.3 103.9 -0.4
  09 - Loisirs et culture 100.3 99.4 -0.9
  10 - Enseignement 106.2 109.1 2.7
  11 - Restaurants et hôtels 102.5 103.6 1.1
  12 - Biens et services divers 102.6 104 1.4
Ensemble ? 102.5 ?

                                                                                                                                      Source : Le HCP

Travail à faire :

  1. Calculer l’IPC pour l’année 2019.
  2. Calculer le taux d’inflation pour l’année de 2020.

Solution :

  1. C’est la moyenne de l’ensemble des indices de l’année de 2019, soit :

$$I P C_{2019}=\frac{101.4+102.2}{2}=101.8$$

    2. Le taux d’inflation en 2020, soit :

$$\text { Taux d' inflation de } 2020=\Delta I P C_{2020 / 2019}=\frac{102.5-101.8}{101.8} \times 100 \cong 0.7 \%$$

Le taux d’inflation calculé est égal à celui déclaré par la banque mondiale[1].

Remarque : le taux d’inflation correspond à la variation de l’IPC. Il peut être calculé en glissement annuel ou en moyenne. La première méthode correspond à l'évolution entre l'indice d’un mois donné et celui du même mois de l'année précédente (par ex : Décembre de 2019 et celui de 2020). En revanche, la seconde méthode compare la moyenne d'une année à la moyenne de l'année précédente.

انتباه

L’indice des prix à la consommation, entré en vigueur le 18 décembre 2009 au Maroc, a désormais comme année de base 2017, avec une couverture géographique élargie à 18 villes. Le panier de référence de l'indice se compose de douze catégories de biens et services, ainsi que de 546 produits et 1 391 variétés de produits. Auparavant, l’IPC était intitulé l’« indice de coût de vie (ICV) ».

Bon à savoir : « Un coefficient budgétaire est le rapport de la dépense consacrée à un bien ou service particulier (ou à une catégorie de biens ou services, par exemple l'alimentation, le logement,...) à la dépense totale. » L’INSEE.

ما يجب معرفته

Définition de l’inflation

تعريف

Le terme « inflation » vient du mot latin « inflare », c.-à-d. « enfler/gonfler ».

L’inflation désigne une hausse durable, générale, et auto-entretenue des prix des biens et des services. L'inflation est aussi caractérisée par l'accroissement de la masse monétaire (la quantité de monnaie en circulation dans une économie).

Durable : signifie que la hausse des prix dure dans le temps et n’est pas saisonnière (ex : la hausse du prix des tomates pendant Ramadan ne constitue pas une inflation).

Générale : On parle d’inflation lorsque les niveaux de prix de la totalité des biens et services consommés augmentent.

Auto-entretenue : une hausse de prix d’un bien X entraîne la hausse de prix d’un bien Y (ex : hausse du prix de pétrole → hausse du prix de transport → hausse des prix des aliments…).

حيلة

Les types d’inflation :

La déflation : c’est une baisse générale des prix des biens et des services. Pendant la déflation, le pouvoir d'achat de la monnaie augmente avec le temps.

La désinflation : est un ralentissement temporaire du rythme de la hausse des prix. Ce terme est utilisé pour décrire les cas où le taux d'inflation a légèrement diminué à court terme.

La stagflation : elle se caractérise par une croissance économique lente et un taux de chômage relativement élevé - ou une stagnation économique - qui s'accompagnent en même temps de l’inflation. La stagflation peut être définie alternativement comme une période d'inflation combinée à une baisse du PIB.

L’inflation rampante : est une situation dans laquelle l'inflation dans un pays augmente lentement (taux compris entre 1%-4%) mais constamment sur une période de temps. Son effet  est remarqué après une longue période de temps.

L’inflation sous-jacente : c’est la hausse des prix des biens et services, mais qui exclut ceux de l'alimentation et de l'énergie. Cette mesure de l'inflation exclut ces éléments car leurs prix sont beaucoup plus volatils.

L’inflation déclarée : c’est lorsque le taux d’inflation annuel est compris entre 5% et 10%.

L’inflation galopante : désigne une situation dans laquelle le taux d'inflation est extraordinairement élevé. Il peut atteindre 20 %, 50 %, voire plus, sur une base annuelle. Dans cette période, une inflation incontrôlée provoque une récession économique.

L’hyperinflation : est un terme qui décrit une augmentation générale des prix rapide, excessive et hors de contrôle dans une économie (mesurant typiquement plus de 50% par mois).

Les causes de l’inflation

L’inflation par la monnaie : Selon l’école monétariste (largement associé à l'économiste américain Milton Friedman), tout accroissement de la masse monétaire non parallèle à la production se traduit par une des prix. Au cœur du monétarisme se trouve la "théorie quantitative de la monnaie", que les monétaristes ont adoptée à partir de théories économiques déjà existantes. La théorie quantitative de la monnaie peut être résumée par l'équation formulée par John Stuart Mill, qui stipule que la masse monétaire, multipliée par le taux de dépense annuel de l'argent, est égale aux dépenses nominales de l'économie. La formule est donnée comme suit :

$$M \times V=P \times T$$

Avec :

M : La masse monétaire

V : La vitesse de circulation de la monnaie (vitesse à laquelle l'argent change de mains)

P : Le prix d’un bien ou d’un service

T : Quantité produite (il s’agit du PIB)

Selon la théorie quantitative de la monnaie, une augmentation rapide de la masse monétaire peut conduire à une augmentation rapide de l'inflation. En effet, lorsque la croissance de la masse monétaire dépasse celle de la production économique, il y a trop d'argent pour une production trop faible de biens et de services.

Si la quantité de monnaie dans une économie double, toutes choses égales par ailleurs, le niveau des prix doublera également. Cela signifie que le consommateur paiera deux fois plus pour la même quantité de biens et de services. Cette augmentation du niveau des prix se traduira finalement par une hausse du niveau d'inflation.

Bon à savoir : L’expression « toutes choses égales par ailleurs » signifie que dans un contexte donné, la variation d'un seul paramètre (ex : l’inflation, le PIB, le chômage, le profit d’une entreprise…) est étudiée tandis que les autres facteurs ne sont pas pris en compte. Autrement dit, on prend en compte un seul facteur pouvant influencer un paramètre, et on fait abstraction des autres facteurs.

L’inflation par la demande : L'inflation par la demande peut être causée par une forte demande des consommateurs pour un produit ou un service. Lorsqu'il y a une augmentation de la demande pour un large éventail de biens dans une économie, leurs prix ont tendance à augmenter. La confiance en soi des consommateurs a tendance à être élevée lorsque le chômage est faible et que les salaires augmentent, ce qui entraîne une augmentation des dépenses.

La croissance économique a un impact direct sur le niveau des dépenses de consommation dans une économie, ce qui peut entraîner une forte demande de produits et de services. Lorsque la demande d'un bien ou d'un service particulier augmente, l'offre disponible diminue. Lorsqu'il y a moins d'articles disponibles, les consommateurs sont prêts à payer plus pour obtenir l'article en question, comme le souligne le principe économique de l'offre et de la demande. Il en résulte une hausse des prix due à l'inflation due à la demande.

L’inflation par les coûts : L'inflation par les coûts se produit lorsque les prix augmentent en raison de la hausse des coûts de production, tels que les matières premières et les salaires. La demande de biens reste inchangée alors que l'offre de biens diminue en raison de l'augmentation des coûts de production. Par conséquent, les coûts de production supplémentaires sont répercutés sur les consommateurs sous la forme de prix plus élevés pour les produits finis.

L'un des signes d'une éventuelle inflation par les coûts peut être observé dans la hausse des prix des produits de base tels que le pétrole et les métaux, qui sont des facteurs de production importants. Par exemple, si le prix du cuivre augmente, les entreprises qui utilisent le cuivre pour fabriquer leurs produits pourraient augmenter le prix de leurs produits.

Les conséquences de l’inflation

Les conséquences économiques et sociales de l’inflation

Les conséquences économiques et sociales
Sur le pouvoir d’achat L’inflation diminue le pouvoir d’achat de la monnaie nationale. Ainsi, la même somme d’argent achète moins de B&S.
Sur la dépense et de l’investissement Une réaction prédictible à la baisse du pouvoir d'achat est d'acheter maintenant, plutôt que plus tard. L'argent ne fera que perdre de la valeur, il est donc préférable de faire ses achats dès maintenant et de faire des réserves de produits qui ne perdront probablement pas de valeur.
Sur la croissance économique La hausse du coût de la vie entraîne un ralentissement de la croissance économique.
Sur la balance commerciale L’inflation affaiblie les exportations et encourage les importations, chose qui engendre un déficit commercial.
Sur le taux d’intérêt Une inflation plus élevée entraîne généralement une hausse des taux d'intérêt, ce qui, à son tour, peut aider les banques à augmenter leurs revenus nets d'intérêts et leurs bénéfices. Par ailleurs, les banques peuvent également bénéficier de l'augmentation des dépenses des consommateurs en cartes bancaires.

 

انتباه

La hausse des prix peut être également une conséquence de l'inflation importée. Il s’agit d’une hausse générale et durable des prix du à une augmentation des coûts des produits importés. Cette hausse des prix concerne le prix des matières premières et de l'ensemble des produits ou services importés utilisés par les entreprises d'un pays.

ما يجب معرفته

Conclusion L'inflation vise à mesurer l'impact global des variations de prix pour un ensemble diversifié de produits et de services, et permet de représenter par une valeur unique l'augmentation du niveau des prix des biens et services dans une économie sur une période donnée. L'indice de Laspeyres et l'indice de Paasche. Ces  sont des indices synthétiques qui permettent la mesure du niveau des prix dans une économie, chacun sur la base d'une période de base spécifique. De plus, l’indice Fisher, qui est une combinaison des deux indices précités, aboutit à la même finalité, qui est la mesure du niveau des prix.

L’inflation en tant que phénomène économique, a pour effet majeur la diminution du pouvoir d’achat de la monnaie nationale, et elle affaiblie aggrave également le solde de la balance commerciale d’une économie. En effet, ces conséquences peuvent être engendrées par plusieurs causes à savoir : l’inflation par la monnaie, par la demande ou par les coûts.

Comme disait Milton Friedman : « L'inflation est toujours et partout un phénomène monétaire ». Bien sûr, cette affirmation est vraie. L'inflation, par définition, signifie que l'argent perd son pouvoir d'achat et, par conséquent, est un phénomène monétaire.

لمواصلة هذا الملخص، قم بالتسجيل بالمجان في كيزاكو

النسخة المجانية لكيزاكو:
  • ملخصات الدروس غير محدودة
  • فيديو مجاني في كل درس
  • تمرين مصحح مجاني
  • اختبار تفاعلي
إنشاء حساب مجاني